L’interview Voya-Joueur de Gabriel – Pékin Express 2018

Florian et Gabriel, Pékin Express 2018 | On The Road a Game

Si On The Road a Game est souvent vu comme un « mini Pékin Express », la présence dans certaines de nos sessions d’anciens participants de l’émission de M6 renforce bien sûr cette impression. On pense bien sûr aux Belges Estelle et Estelle (que nous accueillons dans notre session du 05 au 09 mai 2019), mais aussi aux finalistes de Pékin Express 2018, Florian et Gabriel, qui s’engagent – pour notre plus grand plaisir – dans notre voyage du 26 au 30 juin 2019.

Quelle est la principale qualité de cet ex-binôme d’inconnus, devenu duo inséparable ?

Qu’emporteront-ils dans leur sac à dos On The Road a Game ?

Gabriel et Florian se sont prêtés volontiers au jeu de l’interview des Voya-Joueurs.

On commence par Gabriel ! A lire (ou visionner) ci-dessous. 😉

 

10 questions à Gabriel (Finaliste de Pékin Express Saison 11)

OTR – Quel serait votre vœu le plus cher dans cette aventure OTRAGAME?
Gabriel – « Mon vœu le plus cher est de pouvoir prolonger un petit peu notre aventure Pékin Express avec mon ami Florian, et de pouvoir partager cela avec des gens qui nous ont suivis tout le long de notre aventure ! »

OTR – Si vous pouviez revivre un moment de votre pékin, ce serait lequel?

Florian et Gabriel, Pékin Express 2018 | On The Road a Game
Florian et Gabriel, Pékin Express 2018 | Crédit Photo : Patrick Robert/M6

Gabriel – « Il y en a à peu près 500 qu’on aimerait revivre, tant cette aventure nous procure des émotions incroyables ! Mais s’il ne fallait vraiment en choisir qu’un, alors je dirais notre dernière soirée aux Philippines, dans le village de Santa Fe. Il y avait tout ce soir-là : des gens adorables, une folle soirée karaoké, un repas gargantuesque, une ambiance innocente, des paysages magnifiques avec des rizières à perte de vue ; bref, une sensation de bien-être total. »

OTR – Qu’emporterez-vous absolument dans votre sac à dos On The Road A Game ? Je vous préviens, ils sont beaucoup plus petits que ceux de Pékin et les seuls autorisés !
Gabriel – « Comme sur Pékin Express : de quoi s’habiller et se laver, rien de plus, rien de moins 😅 »

OTR – Que vous inspirent les mots Road et Game ?
Gabriel – « J’aime beaucoup le mot Road qui m’a toujours inspiré l’aventure ! La Route 66, la Route de la soie : la route est souvent la raison d’être du voyage, plus encore que son terme à mon sens, surtout dans une aventure comme celle-ci !
Le mot Game m’inspire évidemment le côté challenge avec une envie irrépressible de gagner !! »

OTR – Pendant ce voyage, vous allez sans doute revivre certaines émotions, certaines situations vécues pendant votre Pékin, lesquelles espérez vous retrouver en priorité ?
Gabriel – « Pour nous, cette aventure sera un mini Pékin Express, une étape de 3 jours sans le côté course. Pour ma part, j’espère revivre le côté challenge, le ^coté débrouille, et le côté voyage à l’état brut avec de nombreuses rencontres et une manière de voyager la plus simple qui soit ! »

OTR – Votre principale qualité ?
Gabriel – « Ma réactivité 😂
Je pense que la principale qualité de notre binôme, c’est notre adaptabilité à toutes les situations. C’était une qualité que nous avions avant Pékin Express et que nous avons développé tout le long de cette aventure ! »

OTR – Un secret à nous révéler ?
Gabriel – « Il arrive à Florian de ronfler la nuit… Mais chut c’est un secret !! »

OTR – Etes vous déjà reparti en voyage ensemble depuis Pékin ?
Gabriel – « Non, mais à chaque fois que Florian vient me voir sur Paris, il dort façon Pékin Express : sur un coussin gonflable à même le sol, parfois même sans couette ! On est aventurier ou on ne l’est pas… »

OTR – Vous êtes un super héros, quel est votre super pouvoir ?
Gabriel – « Pouvoir passer ma vie à voyager ? 😇 »

OTR – Votre devise ?
Gabriel – «  »Seul, on va plus vite, à deux, on va plus loin ». Ça peut être pas mal pour On The Road A Game, où la vitesse n’est pas une priorité… »

OTR – Un dernier mot pour vos futurs partenaires voya-joueurs ?
Gabriel – « N’hésitez pas à vous inscrire avec nous pour ce mini Pékin Express, ce sera un plaisir de vous rencontrer et de partager cette aventure avec vous ! Mais qu’on soit bien d’accord : on espère bien gagner 😉 »

 

A lire aussi: l’interview Voya-Joueur de Florian Lambolez – Pékin Express 2018.

Laisser un commentaire